Que ceux qui ont aimé le texte intégral en 2008 se rassurent : il n'est pas perdu.